Aller au contenu principal

Articles de la catégorie ‘pharma’

[c'est beau] Quand le design rentre à l’officine

Qu’est ce qui ressemble plus à une pharmacie d’officine qu’un autre pharmacie d’officine ?

C’est à peu près avec cette question en tête qu’ont du se lancer les designers du Stockholm Design Lab quand il se sont penchés sur l’identité de la chaine de pharmacies suédoise Vårdapoteket.

On sait que la Suède a toujours été en pointe sur le design et les intérieurs cosy, on ne s’étonnera donc pas de l’approche choisie par Vårdapoteket pour faire des visites de ses clients une expérience un plus originale et colorée.

La chaine suédoise s’approprie un univers inspiré du corps humain, comprenant signalétique, aménagements, packaging, supports d’information… qui la différenciera certainement de la concurrence.

Source : "Pharmacy’s New Branding Cures The Design Blahs" à lire sur FastCoDesign.com

Illustrations © Stockholm Design Lab.

[c'est beau] Independent Remedies

"Independent Remedies" est le projet d’un étudiant en design de l’Université de Leeds.

L’idée est de concevoir des conditionnements pour les médicaments d’automédication radicalement différents des packagings usuels, afin d’améliorer l’expérience de l’utilisateur : conditionnement en prise unique, information simplifiée, matériaux recyclables, QRcode, accessibilité et sécurité …

Source : The Dieline.

Enfin un traitement contre l’O.H.P.!

Etes vous sujet à d’Incroyables Sensations de Faim (ISF ou OHP en anglais pour Overwhelming Hunger Pangs) ?

Elmyr, une forme de traitement révolutionnaire des ISF, pourrait bien être la solution si c’est le cas.

C’est en tout cas la promesse de ce spot publicitaire et quand on voit la mine réjouie de Brent, force est de constater que nous vient l’envie de pousser la porte d’Elmyr de courir à l’officine du coin pour tester ce produit miracle.

… Bien sûr il s’agit là d’une parodie qui joue avec les codes du marketing pharmaceutique et Elmyr n’est malheureusement pas, et ne sera jamais disponible chez votre pharmacien préféré, puisqu’il s’agit d’un restaurant expert en burritos situé à Atlanta.

Pour l’anecdote, le sympathique patient tatoué, Brent Hinds, est dans la vraie vie leader du groupe rock Mastodon, dont le répertoire s’étend d’ "early raw sludge riffs" à des "later psychedelic multi-layered songs" comme nous l’apprend la bio wikipedia du groupe.

Mastodon est à écouter en suivant ce lien spotify pour les plus téméraires ;)

Contrefaçons de médicament : une industrie qui se porte bien…

… C’est malheureusement ce que montre cette infographie réalisée par sitejabber.com, un site d’information et d’alerte sur les arnaques qui guettent les adeptes des achats en ligne.

A retenir :

  • La moitié des médicaments achetés en ligne sont des faux, avec ce que cela implique comme risques pour l’acheteur,
  • Ces faux médicaments représentent 34% des saisies par les douanes US et un marché annuel estimé de  75 à 200 milliards de dollars à travers le monde,
  • Ce sont les pays les moins développés qui pâtissent le plus de ce fléau,
  • L’achat de médicaments sur Internet est dangereux.

[Via VisualLoop]

[infographies] back to basics : surveiller les médicaments avant et après l’AMM

Alors que l’opinion ce déchaine – à juste titre – sur la confiance à donner (ou pas) aux médicaments, le Leem vient de publier deux infographies, plutôt réussies, sur le système de surveillance des médicaments pré- et post-AMM en France.

L’automesure de glycémie sur iPhone ? Possible mais…

Dans ce post il y a un peu plus d’un an, je présentais le projet "LifeCase & LifeApp" récompensé par le prix ‘innovation design’ par le site diabetesmine.com en 2009.
Le concept "LifeCase & LifeApp", qui n’était encore qu’un prototype à l’époque, consistait à doter un iPhone d’une interface permettant de transformer le smartphone en lecteur de glycémie.

Aujourd’hui sur Medgadget, on peut lire que Sanofi Aventis, laboratoire pharmaceutique présent sur le marché du diabète, s’est associé à AgaMatrix, société qui commercialise des lecteurs de glycémie, pour développer un combo lecteur / appli iPhone.

Le lecteur iBGStar se branche à l’iPhone (ou iPod) est devient l’interface entre la bandelette de dosage et une application dédiée qui permet la lecture, la sauvegarde et le partage des données.

Deux choses à retenir à mon sens :

Pour le positif, un labo pharmaceutique sort de son coeur de métier pour s’intéresser aux possibilités offertes par les nouvelles technologies, ce n’est pas tous les jours, il faut le signaler.

Pour le négatif, le fait que l’iPhone et plus généralement les smartphones soient encore ignorés par les autorités qui régulent les produits de santé, n’ayant pas été développés dans une optique d’aide à la gestion de sa santé.

La question de la régulation des nouvelles technologies – déjà largement répandues et accessibles au grand public – quand elles s’appliquent au domaine de la santé reste donc posée :  l’iPhone bientôt considéré comme un dispositif médical ? A voir… Il serait néanmoins dommage que ces innovations restent au stade de prototype et du non medical uses only comme le conclut Medgadget !

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.